Fin du monde – Japandroids


Admettons que la fin du monde soit programmée pour le 21 décembre 2012, admettons également que je puisse sauver un album de 2012 (et un lecteur cd, bien sûr, sinon ça n’a pas de sens…). Après un retour rapide sur mes écoutes de l’année, mon cœur penche irrémédiablement vers Japandroids et leur Celebration Rock.


Lire la suite

Lescop: Quand la cold wave revient en grâce.


Vous avez sûrement entendu parler de Lescop ces derniers temps, toute la presse spécialisée (et moins spécialisée d’ailleurs) s’entend à dire que cet album est la révélation tant attendue de la scène française en 2012. On va essayer de voir, en indep et sans pression, ce que vaut l’album..

. Lire la suite

Mumford And Sons / Babel


20120928-095614.jpg

Disponible depuis quelques jours, le nouvel album de Mumford & Sons est l’un des plus attendu de la rentrée Pop / Folk 2012.

Depuis leur dernier opus et le tube Little Lion Man, ces anglais aux accents celtiques ont largement fait parler d’eux grâce à des refrains chantant et des rythmes entrainants.

Malheureusement avec Babel la surprise qu’avait constitué les accents folk et blue grass du premier album s’évapore un peu… Ils tombent dans le péché attendu des groupes qui impriment et retiennent la recette du succès trop vite.

À l’instar de Coldplay, qui commença imposer les envolées lyriques de Chris Martin à la suite de Parachutes, Mumford and Sons nous sert du banjo et des choeurs à toutes les sauces.

Video here

Certainement qu’un public affamé va en redemander, que les stades en seront rassasiés. mais très peu pour nous, l’indigestion est proche… Dommage…

Kim Novak – indie rock à la française


Alors autant vous arrêter tout de suite, cet article n’a rien à voir avec l’actrice de cinéma Kim Novak, célèbre pour avoir jouer dans Vertigo / avoir une tronche en plastique et être bipolaire. En fait, nous allons parler d’un groupe originaire de Caen qui distille de l’indie rock sirupeux. Si vous êtes aguerri aux salles parisiennes, vous aurez sans doute eu l’occasion de les croiser plusieurs fois à la flèche d’or ou en première partie d’illustres groupes d’indies, sinon il est toujours temps de les découvrir maintenant.
kimnovakmusic.bandcamp.com

Lire la suite

Les Cd oubliés : Blonde Redhead – Melody of certain damaged Lemons


Il y a certains albums que l’on aime oublier pour mieux les redécouvrir plus tard, et ceux que l’on arrête d’écouter car ils font partie du passé, le genre de cd qui nous rappellent des souvenirs pas toujours facile à se repasser. Peu importe que celui-ci se place dans une case ou dans l’autre, la résultante est la même, on a toujours un pincement au coeur lorsque l’on insert l’album dans la platine, comme si on avait des nouvelles d’un proche après une longue période de silence. C’est ce qu’il m’est arrivé avec ce disque de Blonde Redhead.


Lire la suite

Chronique Album – Real Estate/Days


Je vous parlais de ce groupe il y a plus d’un an maintenant, pour avoir été charmé à Barcelone lors du Primavera Sound Festival. Les voilà de retour avec un album tout frais; Days sorti chez Domino, il y a quelques semaines.

Lire la suite

Bruce Springsteen – Nebraska


Lorsque l’on voyage, il arrive souvent d’avoir à passer plusieurs jours vissé au siège d’un autobus pour rejoindre la destination souhaitée… Alors mieux vaut être bien équipé. Je nous vous dit pas d’emporter votre coussin, ni même votre peluche préférée, mais de toujours garder près de vous les albums qui vous font voyager.

Je conserve toujours à portée d’Ipod, Nebraska, le sixième album studio de Bruce Springsteen. En 1982, alors que tout le monde attend qu’il enregistre de nouveaux titres avec le E-Street Band, le Boss décide de s’isoler dans le New-Jersey et enregistre seul avec son magnétophone la demo de Nebraska. Le son Brut, profondément folk de cet enregistrement, fait raisonner sa voix du boss comme jamais. Les morceaux sont réenregistrés par la suite avec le E-Street Band, mais Springsteen, préfère la version originale et décide de lancer l’album à partir des pistes de la demo. L’album devient une référence du répertoire du « Boss ».

Que faire alors, lors de votre prochain voyage? Tout d’abord une sélection efficace d’album de qualité. A vous de voir, mais conseil d’ami : éviter les Best Of. En effet, une compilation c’est bien quand on est pressé et c’est utile pour les Blind Test, mais c’est moche pour les oreilles et les voyages en particulier. Un album, c’est un livre, une histoire. Alors comme un livre, il est important de commencer par le début et de pousser jusqu’à la fin. Et même si parfois le corps du texte semble perturber le récit, ne vous en faites pas, les grands auteurs savent toujours où ils vont, la situation finale, vous émerveillera…

Ci après, l’introduction de Nebraska, en espérant que ça vous donne envie de lire la suite…

Piste 1 : Nebraska

Piste 2 : Atlantic City

Piste 3 : Mansion On The Hill

Bon voyage…