R.E.M : Last Note


« To our Fans and Friends: As R.E.M., and as lifelong friends and co-conspirators, we have decided to call it a day as a band. We walk away with a great sense of gratitude, of finality, and of astonishment at all we have accomplished. To anyone who ever felt touched by our music, our deepest thanks for listening. » R.E.M.

Considéré comme l’un des groupes de rock majeur de ces 30 dernières années, R.E.M, vient d’annoncer sa séparation via son site internet. Composé à l’origine de Micheal Stipe (chant), Mike Mills (basse), Peter Buck (guitare) et Bill Berry à la batterie, R.E.M fut une influence importante pour de nombreux groupes émergeant dans les années 90. La voix de Micheal Stipe inspirera notamment beaucoup de ses successeurs sur la scène rock, (Eddie Vedder, Thom Yorke, Kurt Cobain…etc)

Fondé à Athens en Géorgie au début des années 80, le groupe est considéré comme appartement à la scène du rock indépendant américain avec des titres comme Radio Free Europe. S’inspirant librement de la scène punk rock, les débuts de R.E.M, sont très bien accueillis par la critique et ils s’installent rapidement dans les Charts du monde entier.

Il faut néanmoins attendre la fin des années 80 et les années 90 pour voir R.E.M définitivement installé dans le fauteuil d’un groupe de rock planétaire avec le titre Losing my religion. Maintenant ce n’est plus seulement la critique mais le monde entier qui consacre le groupe d’Athens, au même titre que U2 à cette époque.

La suite de la carrière de R.E.M est marquée par le départ du batteur Bill Berry en 1987, mais cela n’empêchera pas le groupe de continuer à expérimenter d’autres influences et domaines musicaux.

Alors même si cette séparation peut aujourd’hui faire sourire certains, surpris certainement de savoir que le groupe existait encore, rendons quand même hommage à ces musiciens de talent, qui, avec Everybody hurts, nous auront quand même permis de partager des 1/4 d’heure américain de folie lors de nos premières « boom » à vocation romantique…

Micheal Stipe : « A wise man once said–‘the skill in attending a party is knowing when it’s time to leave. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s