NumaProstMusic Rocks !


L’objectif de ce modeste blog est toujours de vous faire découvrir, par l’intermédiaire de la magie d’internet, des artistes, des chansons et des performances musicales, qui à nos yeux, méritent qu’on s’y attarde un peu.

En effet, contrairement à la connerie, l’accès aux concerts et à une discographie variée, n’est pas forcément  la chose au monde la mieux partagée. L’écoute libre, gratuite et le téléchargement sur internet ont permis aux amateurs de musique du monde entier de partager leurs fichiers audio, de découvrir de nouveaux artistes ; enfin c’est que qui est écrit sur le papier… En réalité, les plateformes telles que Deezer ont aussi permis la création d’une playslist mondiale de « hits », envahissant toutes nos soirées, voire nos journées.

Exemple personnel : entre ma première « boom »  et ce jour, j’ai au moins effectué :

–        300 fois le riff de guitare à la fin de « Bohemian Rhapsody ».

–        500 « duckwalk » sur « Highway to hell »

–        400 fois la chorée de « l’Homme Préssé »

–        600 « RooOOOoooxanne »

–        180 « air surfing » en écoutant les Beach Boys

Bien sûr, comme tout le monde, j’aime et j’adore, un certain nombre des titres précédents. Mais là où le bât blesse c’est qu’ils ne sont pas seuls. Aux côtés de ces « hits » papillonnent aujourd’hui quelques centaines d’artistes planétaires qui sont les références musicales mondiales. Ils sont le goût partagé, la pensée unique de la « musique actuelle » et emporte l’adhésion de tous ou presque, le tout formant un joli méli/mélo qui copie et recopie ce que fait le voisin. Chaque année de nouvelles têtes apparaissent: Influence Soul And Funk version James Brown ou Pop Rock à la Red Hot, et il est en fait difficile pour l’amateur passionné de sortir de cette trajectoire musicale unique.

Je ne juge pas la qualité de ces groupes et artistes à succès d’hier ou d’aujourd’hui. Certains d’entre eux seront toujours meilleurs que tous les Bob Dylan en herbe qui apparaîtront demain, je fustige cependant leur omniprésence, la manière avec laquelle les radios, internet et les réseaux sociaux peuvent nous enfermer dans une playlist basée sur les mêmes succès, les mêmes recettes. La liberté entrevue grâce au web restera illusoire, si elle ne s’accompagne pas d’une véritable recherche et d’un effort de variété et de nouveauté dans nos choix d’auditeur.

Enfin voila, j’évite le trop de long discours, et m’arrête avant de me transformer « vieux réac » genre « c’était mieux avant !». Notre unique but sur NumaProstMusic, c’est que la prochaine fois que vous tentiez une sortie sur Grooveshark, vous pensiez plus au dernier album de Batlik qu’à la réédition Deluxe de « Regatta de Blanc ».

Peace.

Numa

Publicités

2 réflexions au sujet de « NumaProstMusic Rocks ! »

  1. Ping : Point de vue : + 1 pour McCartney | NumaProstMusic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s