The Last Waltz – Un dernier tour pour le Band


Bonjour à tous,

Aujourd’hui point de chronique album ou de live report (en même temps vu les concerts du weekend…je ne préfère pas revenir là-dessus), je vais plutôt vous parler d’un concert d’exception, la fin d’une époque, capté live par Mr Scorsese en personne. Alors non, je ne vais pas vous parler du live des papy du rock aka les Stones mais du groupe THE BAND.

The Band c’est avant tout LE groupe d’accompagnement de Bob Dylan, à partir de son revirement électrique. Mais ce que l’on sait moins c’est que ce groupe est responsable de deux albums géniaux : Music From the Big pink et the Band; c’est du classic rock à la sauce hippie et je peux vous dire que beaucoup ne s’en sont toujours pas remis.

Après de nombreuses années de tournées et un succès un peu en déclin, Robbie Robertson (lead  guitare et leader du groupe), décide d’arrêter de tourner. Cependant pour se retirer en beauté la bande de The Band à invité toutes les pointures du rock pour leur dernière valse (Neil Young, Joni Mitchell, Eric Clapton, Muddy Watters, Van Morrisson et Monsieur Bob Dylan!).

Le concert est absolument fou, outres des chansons parfaites, Scorsese s’est particulièrement appliqué à filmé de façon dynamique afin de retranscrire au mieux l’atmosphère du concert. Les artistes venant salués et joués avec The Band s’enchaînent sans se ressembler; Neil Young assène un Helpless plein d’émotions, Clapton balance un solo de blues déchainé, et Van Morrison montre à tout le monde qu’on peut porter un costume violet ridicule tout en chantant comme un Dieu.

The Band se retrouve ensuite autour de leur classique, la chanson The Weight, rendu célèbre par la BO du film d’avant garde Easy Rider. Ils livrent un live parfait de cette chanson. Impossible de la décrire, il faut le voir pour le croire.

Enfin pour finir un concert déjà bien mouvementé, Monsieur Bob Dylan nous livre un Forever Young et un I shall be Released (avec Ringo Starr et Ronnie Wood) avec son flegme si particulier. Une prestation scénique incroyable, et un Band survolté pour l’accompagner.

Dylan performing Forever Young

Vous l’aurez compris, ce live est une pépite, et malgré le fait qu’il est été enregistré en 1976, il n’a pas pris une ride. Trouvable pour environ 15 balles dans vos stores cela serait quand même bête de se priver.

Bon Lundi,

Douchi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s