Hommages…


Mano Solo et Alain Bashung deux artistes qui ont marqué la scène française ces dernières années, au travers de deux albums références

Pour le premier on choisira La Marmaille Nue son premier album solo, sortie en 1993, certainement son plus grand succès. Avec le titre Pas du Gâteau, Mano Solo touche le public et reçoit la reconnaissance du milieu pour sa qualité de compositeur et d’interprète. La Marmaille Nue est un album touchant, tour à tour grave et heureux  avec et des titres comme Au creux de ton bras sur l’addiction à l’héroïne, ou Sacré Coeur sur le chagrin d’amour (enfin si j’ai bien compris…)

Pour le second, le grand Alain Bashung, une bonne bibliothèque musicale ne peut se passer d’avoir Fantaisie Militaire dans ses rayons. Cet album de 1998 nous transporte totalement, grâce notamment à la qualité des arrangements et des textes. Porté par le titre La nuit je mens, Alain Bashung connaît avec cet opus un succes important auprès du public comme des critiques. Mention spécial pour le titre Aucun Express, un titre qui sort et qui semble n’aller nulle partt et pourtant on voyage et c’est terriblement efficace…

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s