Opa Tsupa


Voilà bientôt 30 ans que Bratsch sillonne le monde d’Est en Ouest, du Nord au Sud, en travers, en quinconce mais jamais à reculons. Le coeur posé au carrefour des musiques de grands chemins, Dan, Bruno, François, Nano et Pierre ont su donner à toutes leur influences respectives un La, leur musique est riche des voix du Caucase, du swing de St Ouen, de la joie du Klezmer, de la chaleur du bassin de la Mer(e) Méditerranée…

C’est un peu plus que de la musique. Un héritage, une vision ? Interpréter ou écouter des musiques traditionnelles, qu’elles viennent de Grèce, d’Italie ou d’ailleurs, peut vite paraître un peu trop folklorique pour certains, mais la force qu’impulse Bratsch à ces airs chargés d’histoire est semblable à la force du rock  (Dan Gharibian fut d’ailleurs chanteur rock ), elle se transforme en une intuition qui nous chuchoterait l’universalité des mélodies et que du premier joueur de luth à Jimmy Page il n’y a qu’un pas.

Pour fêter les 25 ans passé sur les routes, on invita deux trois artistes sédentaires bercés dans la musique des Bratsch pour un album :   » Plein Du Monde ». Avec entres autres :  C.Aznavour, Olivia Ruiz, Tété, La Rue Ketanou, Debout sur le Zinc, Nourith, Khaled, Sanseverino….tous venus rendre hommage à Bratsch pour cette transmission du savoir faire la fête, pour l’amour de la musique.

Voilà un extrait ( joué avec la Rue Ketanou sur l’album ):

DRUM MACHINE HAVE NO SOUL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s